Åsa Grennvall – 7ème étage

Sobre et implacable, Septième étage est le récit autobiographique de l’illustratrice suédoise Åsa Grennvall, qui, pendant ses études d’art, a subi des violences de la part de son compagnon.  De la séduction à l’emprise, puis à la domination, la violence verbale, psychologique et physique, les dessins racontent l’enfermement et déconstruisent les mécanismes à l’œuvre qui permettent d’installer une relation toxique. À mettre entre toutes les mains. Poursuivre la lecture

Niviaq Korneliussen – Homo sapienne

Fia – Inuk – Arnaq – Ivik – Sara

5 personnages, 5 chansons, 5 voix (et voies) qui s’entrecroisent, qui agissent les unes sur les autres et qui construisent un récit puissant, émouvant, frénétique, sur la quête d’identité (d’identité sexuelle, mais pas seulement). C’est le premier roman de Niviaq Korneliussen et c’est une véritable secousse pour la littérature groenlandaise qui se répercute dans le monde entier tant sa portée est universelle.  Poursuivre la lecture

Hjalmar Bergman – Le troll et le rayon de soleil

Que se passe-t-il quand une créature destinée à la nuit rencontre un rayon de soleil ?

Une fois n’est pas coutume, l’heure est aux contes et à la littérature jeunesse avec un titre de la maison d’édition Au nord les étoiles, consacrée à la littérature jeunesse des pays scandinaves. La jeune maison a publié fin 2017 son troisième ouvrage, un conte du célèbre Hjalmar Bergman encore inédit en français : Le troll et le rayon de soleil (Det egendomliga trollet och sostrålen) Poursuivre la lecture

Flemming Jensen – Petit traité des privilèges de l’homme mûr…

… et autres réflexions nocturnes (En lille bog om glæden ved at blive nattetisser en danois) est un texte hilarant de Flemming Jensen paru chez Gaïa éditions en octobre 2014.

A travers quelques anecdotes, toutes nocturnes, son narrateur nous plonge dans les profondes réflexions d’un homme d’un certain âge quand, obligé de se lever la nuit pour cause de vessie défaillante, il en profite pour faire un crochet par la cuisine, histoire de saluer son ami le frigo. Poursuivre la lecture